Mercato : quelles sont les sources les plus crédibles ?

mohamed bouhafsi, le pro du mercato

Comme à chaque Mercato, les rumeurs les plus folles circulent. Messi hésite entre une chaussure bleue ou noire, c’est parce qu’il a des envies de départ ! Marquinhos prend une photo sous la pluie, Barcelone lui tend les bras ! Tout geste suscite des rumeurs non fondées.

À qui profitent les fausses rumeurs du Mercato ?

Les rumeurs les plus folles profitent à tout le monde, excepté les supporters. Certes, les footix qui se passionnent pour le football comme ils apprécient empiler des attaquants à Fifa apprécient s’imaginer avec Neymar ou CR7 en Ligue 1. Mais, pour les amoureux d’un club, c’est une torture de voir des grands noms accolés à leur équipe pour finalement se retrouver avec un inconnu avec 20 matches en première division belge.

Par contre, ces rumeurs créent par des pseudo-journalistes rapportent gros aux journaux qui les inventent. Les grands noms et les montants astronomiques font vendre. Interloqués et pressés de rêver, les amateurs aiment acheter les journaux avec des scoops. Certains en ont même leur spécialité. Pour faire un test marrant, achetez en début de mercato un exemplaire d’un journal spécialiste des transferts et comparez en fin de marché les transferts réellement faits. La différence est énorme.

Les fausses rumeurs profitent également aux joueurs et aux agents. Les grands noms du foot l’ont bien compris. C’est la raison principale pour laquelle chaque année, des fuites orchestrées annoncent un grand nom à Paris. Encore cet été, Neymar, comme Messi et Cristiano Ronaldo, avant lui, a obtenu une revalorisation salariale importante de la part de dirigeants craintifs de le voir partir au PSG. En consultant les bios des joueurs comme celle de Cristiano Ronaldo sur ce site, on se rend pourtant compte qu’ils restent souvent attachés à leurs clubs et que la fidélité fait partie de leurs qualités.

Enfin, les rumeurs peuvent profiter aux clubs. Certes, quand un jeunot voit son nom parmi les recrues potentielles d’un grand club, cela peut l’inciter à se prendre pour une star qu’il n’est pas ou le pousser à négocier une augmentation de salaire. Mais, quand le club souhaite le vendre, c’est une aubaine pour faire augmenter les prix.
Les fausses rumeurs sur le Mercato bénéficient dont à tous les acteurs, sauf les vrais supporters.

Est-il possible d’avoir encore de vraies actus Mercato ?

Si vous pensez que la Bible du foot est l’Equipe, vous risquez d’être déçu ! Croyez-les quand le transfert est signé, pas avant. France Football est du même acabit. Vous rappelez-vous de leur super scoop : Lopez à Marseille avec Bielsa de retour ? Cet article avait permis la vente de nombreux exemplaires. Si l’argent arrive, pourquoi devrait-on aimer l’intégrité et le vrai travail de journalisme ?

Heureusement, dans la marée, il y a RMC qui surnage et Mohamed Bouhafsi. Depuis quelques années, il se fait un nom dans l’univers du Mercato et les médias étrangers s’appuient sur ses scoops pour informer leurs suiveurs. Proches des joueurs, toujours prêt à contacter directement les conseillers ou les dirigeants, il sait à la fois se montrer efficace, terriblement bien informé et sympathique. Pour tout supporter de foot, son compte Twitter est définitivement à suivre ! Cependant, des rumeurs ont émergé ces dernières semaines et on accuse le journaliste de voler régulièrement les informations et de dire ensuite que ce sont des exclusivités RMC.