Que peut espérer le FC Nantes jusqu’à la fin de la saison ?

Le nouvel attaquant de Nantes

Le week-end dernier, nos Canaris ont fait plaisir en s’imposant à l’arraché, 3-2, sur la pelouse de Montpellier. Grâce au but d’Emiliano Sala dans les toutes dernières minutes, le FC Nantes est 10ème avec 37 points. Mathématiquement, la 5ème place n’est qu’à 8 longueurs. Aujourd’hui, plus personne ne parle de maintien tant Lorient, Bastia et même Dijon (18ème avec 28 points) sont loin.

Conceiçao, la révolution de coaching

Outre les progrès dans le jeu et dans les résultats, Sergio Conceição a su donner du caractère aux Nantais. Oui, Monaco a surclassé le FCN (4-0), mais le MHSC a fait les frais d’une équipe qui n’a jamais lâché. Nantes, bien que faible dans certains domaines, attaque et devient une des équipes redoutées du championnat. Les Canaris que l’on pensait devenir dépendants d’Harit ont trouvé un vrai équilibre. Iloki est sa vitesse apporte, tandis que Sala, malgré des maladresses énervantes, montre que ces bonnes années réalisées en National et en Ligue 2 n’étaient pas dues au hasard. Si le nouveau venu, Nakoulma, confirme les bonnes premières prestations, l’avenir  est radieux.

L’attaque est en forme : depuis le 12 février, Nantes a inscrit 12 buts en 6 matchs. Une moyenne de deux buts par rencontre qui pourrait donner de l’ambition pour la fin de la saison. Si les hommes de Conceição négocient bien les confrontations directs avec les équipes concernées par l’Europe (Saint-Etienne, Bordeaux, Lyon, Guingamp), alors, tous les rêves sont permis. Viendra ensuite le temps du mercato pour Nantes qui devra renforcer une équipe déjà capable de belles choses.

Tout peut aller vite

Toutefois, l’emballage général ne doit pas faire oublier au FC Nantes d’où ils viennent. Si, Bastia semble perdu, le soubresaut lorientais à Nancy est à surveiller de près. Pour éviter les mauvaises surprises, deux ou trois victoires devraient suffire.