Quels enjeux pour France-Colombie ?

falcao colombie

Alors que la Coupe du Monde de football commence dans moins de cent jours désormais, l’équipe de France va affronter la Colombie – avant la Russie – à l’occasion du début de sa préparation. Alors, quels enjeux entourent ce premier match contre les Colombiens ? Que faut-il attendre ?

Juger la défense

Pour reprendre les pronostics Coupe du Monde 2018 de SOSPronostics, le groupe France est favori au sacre final cet été, mais il devra non seulement se montrer efficace offensivement en terres russes, mais aussi et surtout solide derrière s’il veut décrocher sa deuxième étoile. En cela, le duel à venir contre la Colombie va se révéler bien plus qu’intéressant. Avec des joueurs comme Radamel Falcao – 17 buts en Ligue 1 cette saison – James Rodriguez (Bayern Munich), ou encore Carlos Bacca (Villarreal), los Cafeteros n’ont pas grand-chose à envier aux autres nations du globe sur le plan offensif. Si Varane, Lloris et compagnie ne sombrent pas derrière face à une telle armada, de bons enseignements seront donc à tirer à quelques semaines d’affronter le Pérou, l’Australie et le Danemark en phase de poules.

Rassurer l’attaque

Outre le domaine défensif, le penchant offensif des Bleus sera également scruté de toutes parts ce vendredi 23 mars sur la pelouse du Stade de France. Alors qu’Olivier Giroud et Alexandre Lacazette ne sont pas au mieux en Angleterre – 4 des 6 derniers buts des Bleus – que Karim Benzema est toujours boudé et que de quelques blessés sont à dénombrer, les attaquants français devront répondre présents pour rassurer les observateurs à moins de trois mois du Mondial. Thauvin, Mbappé et Griezmann, en forme ces derniers temps, auront notamment l’occasion de briller, tandis qu’Ousmane Dembélé pourra confirmer son retour en forme avec le FC Barcelone. Contre une équipe qui a encaissé lors de 4 de ses 5 derniers matches, il y aura de toute façon la place pour enfiler les buts.

Accueillir les petits nouveaux

Enfin, cette rencontre à venir contre le groupe de Jose Pekerman sera aussi l’occasion de voir à l’œuvre deux petits nouveaux en Bleus, Lucas Hernandez et Wissam Ben Yedder. Si le premier aura du mal à renverser la tendance observée ces derniers matches en défense, le second pourrait profiter de l’occasion pour assurer sa place parmi les 23 cet été. Brillant quand il rentre en jeu avec le FC Séville – on l’a notamment vu contre Manchester United en Ligue des Champions – Ben Yedder possède un profil assez différent des autres attaquants présents habituellement avec l’équipe de France. Dribbleur, capable de conserver la balle comme de partir en profondeur mais aussi et surtout finisseur – 79 buts depuis cinq ans – l’ancien Toulousain marquera des points s’il venait à trouver la faille face aux Cafeteros. Qui sait, c’est peut-être lui qui offrira le but du titre le 15 juillet prochain. En attendant la route reste longue.