Quelle défense pour le PSG en 2018/2019 ?

tuchel au psg

La saison commence et le Paris SG semble toujours aussi bancal. Le transfert de Neymar, puis de M’Bappe, l’année passée semble loin. Aujourd’hui, si l’attaque donne de belles garanties, la défense n’est pas du même niveau et surtout, on ne sait pas quel sera le schéma utilisé.

Kehrer : 37M€ pour une saison sur le banc ou dans une défense à 3 ?

Le club de Schalke n’est pas réputé pour être un bon vendeur. Le club est même coutumier des joueurs de qualité laissés libres, une place que pourrait ravir le PSG s’il laisse Rabiot faire cela la saison sans prolonger.

Voir leur défenseur Kehrer signer pour 37M€ au PSG était donc une grande surprise pour la plupart des observateurs. Si son maillot ne risque pas de se vendre comme celui de l’équipe de France, dont on parle sur fcschalke04.net, on imagine mal le joueur venir pour poireauter sur le banc toute la saison. Marquinhos l’avait fait à ses débuts, mais Paris tournait alors essentiellement à trois défenseurs.

Aujourd’hui, le club a quatre défenseurs centraux : Thiago Silva, Marquinhos, Kimpembe et Kehrer. Les trois premiers seront prioritaires sur la feuille de match.

Néanmoins, la donne pourrait changer si Tuchel faisait une défense à trois défenseurs centraux. Il a déjà pratiqué ce schéma en Allemagne et plusieurs sélections ont joué ainsi durant la Coupe du Monde, notamment les Belges qui ont affiché le meilleur niveau de jeu. Kehrer pourrait aussi monter au milieu à la place d’un Diarra qui n’a pas 50 matches dans les jambes.

Meunier, enfin titulaire ?

Pour continuer avec les Belges, l’international Thomas Meunier a affiché ses envies de jeu. S’il refaisait une saison sur le banc, sa bonne humeur pourrait vite s’envoler. Beaucoup de supporters souhaitent le voir titulaire, mais son concurrent est Dani Alves.

Le brésilien est un grand nom du football. Il a également une personnalité hors norme et se passer de ces services sans créer un drame dans le vestiaire semble bien dur.

Kurzawa, encore lui ?

Kurzawa est critiqué et critiquable. Ses performances sont loin d’être celles espérées alors qu’il était brillant à Monaco. Tuchel compte sur lui pour la prochaine saison et l’a dit en conférence de presse. Ce choix est peut-être une décision prise par défaut, car il n’y a aucun concurrent.

Berchiche, après une saison moyenne, est déjà reparti en Espagne, le jeune N’Soki qui refuse de signer pro n’est pas un cador et le recrutement d’un autre défenseur gaucher se complique. Le Bayer Leverkusen demande une somme folle pour Wendell tout comme la Juventus avec Sandro.

3-5-2 ou 4-3-3, Paris semble encore hésité, mais une chose est sûre : le couloir gauche n’est pas assez bien pourvu pour débuter la saison.

Source de l’image d’illustration : But Football Club