Comment bien choisir son vélo électrique ?

vélo électrique

Le vélo électrique est un vélo auquel l’on a ajouté un petit moteur pour en faciliter le pédalage. Il représente une solution économique et écologique accessible à tous, sportifs ou non, pour se déplacer, aller au travail, faire les courses avec moins d’effort ou tout simplement pour les loisirs. Comment choisir son vélo électrique ? Quels critères faut-il prendre en compte ? Tour d’horizon dans cet article.

Le type de vélo électrique

Le tout premier critère à prendre en compte pour trouver le meilleur électrique est le type de vélo. C’est en fonction de ce critère que vous saurez ensuite diriger vos recherches de meilleur vélo électrique. Vous pouvez choisir soit un VTT électrique (pour les randonnées), soit un vélo de ville électrique (pour les grandes métropoles) ou bien un vélo polyvalent (adapté à la ville et aussi à la campagne). Ce choix doit être fait en fonction de vos attentes et besoins.

Le type de batterie

Il existe 3 types de batteries :

  • la batterie lithium-métal;
  • la batterie-ion cobalt;
  • et la batterie lithium-ion polymère.

Le premier est léger et sa densité énergétique est plus élevée : près de 110watt/h/h/kg pour une longévité de 500 cycles de charge. Il coûte entre 200 et 400 euros, mais s’autodécharge très vite.
Le deuxième a un poids limité et une puissance de 120 à 150watt/h/kg. Avec un prix compris entre 300 et 500 euros, il a la durée de vie la plus longue : plus de 800 cycles de charge.
Le troisième coûte 500 euros et est le plus puissant avec une densité énergétique de 140 watt/h/kg. Plus léger et plus fiable, il limite les risques d’explosion et s’autoconsume en cas de danger. Il est cependant très sensible à l’explosion et pour cette raison peu utilisé pour les vélos électriques.
Le moteur
On le retrouve soit au niveau de la roue avant, soit au niveau de la roue arrière ou sur le pédalier. Quand il se retrouve du côté de la roue avant, il facilite les manœuvres, même si parfois il peut rendre la direction instable et la réparation difficile en cas de crevaison. Placé au niveau de la roue arrière, il donne plus de puissance et d’endurance au vélo électrique et donne l’impression que le conducteur est poussé vers l’avant. Quand il est installé au niveau du pédalier, on gagne simultanément en matière de confort et de puissance. Seulement, ces types de vélo électriques ont plus tendance à tomber en panne.