Rugby : les affluences au plus bas, pourquoi ?

bastareaud aplatit le ballon

Juste avant Noël, tous les Présidents des clubs de TOP 14 ont reçu un courrier de la Fédération Française de Rugby les avertissant du manque de spectateurs dans les stades. Pourtant, on se dit que la Fédé ferait mieux de se remettre en question. En effet, beaucoup de mesures pourraient permettre d’augmenter la présence en tribunes.

En finir avec les doublons

Programmer un match de l’équipe de France et une journée de championnat le même le week-end, le football n’y a jamais pensé, le rugby le fait régulièrement ! Évidemment, lors de ces doublons, les matches de Top 14 ont du mal à passionner les foules, que cela soit devant la TV et ou au stade.

Arrêter les phases qui ne servent à rien

Le rugby est un sport de phase finale. Il est inenvisageable de faire un championnat classique avec le premier comme champion tant les formules éliminatoires offrent des moments de folie. Malgré tout, six qualifications sur quatorze équipes laissent un peu sur notre faim. Si vous supportez Clermont ou Toulon, le seul suspense est de savoir si l’équipe va terminer dans les deux. Autant dire que si vous êtes un supporter peu assidu, vous allez être peu passionné par les matches sans suspense.

Multiplier les sorties dans les grands stades

Comme le prouvent les matches au Stade de France ou au Stade Vélodrome, le rugby fait souvent le plein quand on en fait un événement grand public. Les grandes équipes sont nombreuses en France, championnat le plus riche d’Europe. Beaucoup d’affiches mériteraient une plus grande notoriété. Pour cela, organiser plus de matches dans des grands stades aurait un fort impact.

Avec ces trois changements majeurs, le rugby pourrait augmenter considérablement son taux d’affluence. De plus, il faut aussi considérer tous les efforts déjà pris par les Présidents pour attirer le Monde (recrutement de grands joueurs, travail sur le merchandising, promotions pour les femmes et les enfants).